14 août 2016

Saint-Germain des plages.....

Et oui, cela fait un moment que nous avons quitté Paris....D'abord pour les plages insolites de la côte atlantique, là où j'ai passé les vacances de mon enfance. Une partie de notre bande, les jgoteurs, étaient tous partis à Marciac, Twiggy et Michmich se sont envolées pour l'autre bout du monde et nous, eh bien, nous avons bien profité de Marennes!
Es ist schon etwas Zeit vergangen, alle haben Paris verlassen und wir haben die Ferien an der Atlantikküste begonnen...Einsame Strände, gutes Essen, was will man mehr!
Et bien, on n'est pas pour rien à Marennes Oléron!
Et nous avons pris une éclade, ici avec du sarment de vignes, sinon on le fait avec les aiguilles de pin. C'est top!
La Cotinière et son port!
Et l'Hôtel de la plage à Ronce Les Bains...
Lino est le maître du barboc.... 
A la rentrée, si Maryse veut bien, je vous donnerai la recette des meilleurs cannelés du monde!
Nach den Ferien im September, wenn Maryse es will, gebe ich Euch das Rezept der besten Cannelés!
A très vite Marennes Oléron, on revient!

11 mai 2016

Piemonte, ti amo!

 C'est une grande histoire d'amour entre le Piémont et moi, j'aime cette région, j'aime sa cuisine, ses vins et surtout, j'aime les Piémontais ( entre autres... ;-) )! Et il était grand temps de retourner, car j'avais déjà mal de pays....
Zwischen dem Piemont und mir, das ist eine grosse Liebe! Ich liebe diese Gegend, die Menschen dort, die Küche, den Wein, einfach alles. Und so war es an der Zeit, mal wieder dorthin zu fahren.....
 Première arrêt chez Ferdinando Principiano à Monforte d'Alba, un vigneron que j'adore. Ferdinando produit pas mal des vins, Freisa,Dolcetto, Barbera, Nebbiolo, Barolo et aussi un bollicine à la base du barbera. Ce qui me plaît, chez lui, tous les cépages de la région sont présentés, il n'a pas arraché les autres pour le nebbiolo. J'aime bien la philosophie de Ferdinando, il n'intervient pas dans la nature, il fait attention que la biodiversité reste intacte. Si vous venez dans ses vignes, ça grouille et ça pousse, le contraire de ses illustres voisins de grands noms....J'admire son point de vue et son travail, dans les vignes, il est pour moi le précurseur dans le Barolo.
Als erstes ging es nach Monforte d'Alba zu Ferdinando Principiano, für mich einer der grossen Winzer der Gegend. Ferdinando hat so gut wie alles, was die Gegend hergibt, Freisa, Dolcetto, Barbera, Nebbiolo, Barolo und auch einen Spumante. Die meisten anderen Produzenten haben die ursprünglichen Traubensorten der Gegend ausgerissen und Nebbiolo gepflanzt für den weitaus teureren Barolo.
 Ich mag seine Philosophie, er arbeitet sauber in den Weinbergen, dort summt es nur so und es hat so viele Blumen und Pflanzen, ganz im Gegenteil zu seinen illustren Nachbarn, bei denen Herbizide angesagt sind....Für ihn ist die Biodiversität wichtig, und für mich arbeitet er von allen am besten in den Weinbergen.Einer der Protagonisten des Barolo!
 Bélén, la femme de Ferdinando, nous a fait goûté tous leur vins, on a bien ri. Un des meilleurs barolo, selon moi, c'est le Boscareto. Ferdinando le fait presser les grappes entières d'abord doucement par pieds, ensuite une très très longue macération et 3 ans en fûts, no barriques dans sa cave! Le Boscareto, c'est un peu comme un Châteauneuf, il faut le laisser quelques années dans la cave et ensuite, c'est l'explosion!
 Ah, j'aime les bulles! D'abord, Ferdinando presse le Barbera, ensuite, il congèle ( eh bien!) le moût et il l'ajoute à la mise en bouteille avec la levure, décongelé naturalemente! C'est vin est d'une fraîcheur, je me vois déjà avec Bélén ( et Ferdinando!) l'été sur la terrasse avec vue sur l'Alta Langha!....
 Ensuite, route pour Barolo, chez Giuseppe Rinaldi. J'ai été ravie, parce que "Beppe" Rinaldi est pour moi un des très grands vignerons de ce monde.
Danach ging es nach Barolo, zu Giuseppe Rinaldi. Für mich einer der grossen Winzer dieser Welt.
 Carlotta nous a montré la cave et ensuite, petite dégustation........Qu'est-ce que nous avions ri et parlé....
 Cherchez l'intrui.... Alex Chartogne s'est invité à la dégustation!.....
 Et ensuite Pascal Agrapart......
 Ce qui m'a choqué, comme en Champagne, c'est l'utilisation des herbizides en masse dans le Piémont, non seulement pour les vignes, aussi pour les nocciole.....
Was mich, genau wie in der Champagne, sehr schockiert hat, war der massive Einsatz von Herbiziden in Weinbergen und auch bei den Nocciole....
 Guillaume Selosse m'a conseillé de voir ERPACRIFE, donc, direction la région de Barberesco, pas loin d'Alba et Neive. Frederico nous a d'abord montré les vignes et ensuite la cave. Derrière ERPACRIFE sont 4 copains qui se sont lancé après leurs études d'énologie à Alba à faire du spumante. Au début, ça pété dans la cave, c'était pas top, mais avec des années, ERPACRIFE a fait son chemin. Les bulles à la base du nebbiolo, c'est formidable. Frederico et Eric, 2 des 4, vendangent avant maturité pour garder la fraîcheur du nebbiolo. Ensuite, petite macération et la même procédure comme pour le champagne, dont l'appellation metodo classico. D'ailleurs, le Piemont est, comme le Champagne, une région avec une grande tradition des bulles, pour cela j'aime les 2!...
 Hinter ERPACRIFE stehen 4 Studienfreunde, die beschlossen hatten, die Tradition im Piemont fort zu setzen. Aus Nebbiolo machen sie einen "Bollicine" der super gut ist, nicht zu vergleichen mit einem rosé Champagne, viel mehr ein leichter Barolo der spritzt. Wer an die Weine kommt, zugreifen!
 Eh bien, c'est vrai Ferdinando, trop des touristes.....En prenant le café à Monforte, il y avait que les allemands et des suisses.....
 Sur le marché, on a vu les premières cérises!
 J'ai préparé une tarte aux fraises....
 L'apéro avec vue sur l'Alta Langha, qu'est-ce qu'on veut des plus?!...
Apero mit Blick auf die Alta Langha, was will man mehr?!...
 Eh bien, ce soir là, le Barolo était en minorité, après champagnes et Gonot, place à la bière.....Et of course, la terrine au sanglier....
A presto in Piemonte!